La solitude du créateur d'entreprise

SOS création entreprise: Etes-vous seul au monde?

La solitude dans la création d’entreprise

Quand vous êtes salarié, quelle que soit la taille de votre organisation, vous avez un supérieur hiérarchique à qui vous devez rendre des comptes, mais qui est là aussi pour vous guider et vous indiquer ce que vous devez faire.

Lorsque vous vous mettez à votre compte quelle que soit la taille et l’ampleur de votre projet de création d’entreprise, vous allez forcement vous retrouver seul à un instant donné, ne pouvant compter que sur vous-même pour prendre des décisions et les exécuter. Même ceux qui décident de créer une entreprise à plusieurs, avec des associés, vont dans un domaine ou un autre, selon les rôles qu’ils se répartissent, devoir être le leader et donner l’impulsion aux autres. Que vous soyez le leader technique, commercial ou managérial de l’équipe fondatrice, se sera à vous de tirer les autres pour le domaine considéré.

Vous allez forcement être obligé de trouver un confident, une oreille attentive et bienveillante qui devra vous apporter sa sérénité et son avis extérieur. Vous pourrez certes partager avec vos associés si vous êtes à plusieurs dans l’aventure, mais il vous faudra tout de même affronter seul vos hésitations intérieures. « Ai-je pris la bonne option », « suis-je réellement capable de mener ça », « par où commencer ». C’est là que le confident prend toute son importance.

Que vous soyez en phase de création de votre activité ou que vous vous soyez déjà lancé. Quelles devraient être selon vous les caractéristiques de ce confident, de ce mentor ?

Répondez par un commentaire sur cet article ou posez moi vos questions, nous construirons ensemble la réponse. A vous de jouer…

On en parle sur Facebook...

1 Comment

  • Olivier PICARD

    Reply Reply avril 24, 2013

    Ce blog c’est peut-être une façon pour moi pour vaincre ce que l’on nomme la solitude du dirigeant 😉

Leave A Response

* Denotes Required Field